Disgracieux et douloureux, le chalazion est une affection de l’œil très courante. Son diagnostic est posé dès lors qu’une minuscule boule, assez ferme, se forme sous la paupière. À un stade avancé du chalazion, cette boule grossit et peut déborder de la paupière. Cela peut se révéler non seulement très handicapant, mais aussi donner l’envie de la percer. S’il est possible de percer le chalazion, vous pouvez le faire aussi bien à domicile qu’auprès d’un professionnel de santé.

Le traitement à domicile

Le chalazion peut être percé à la maison, à condition d’avoir les bons gestes. L’idéal est de démarrer un traitement dès l’apparition des premiers signes, c’est-à-dire avant l’enkystement. Vous avez le choix entre le traitement par la chaleur et le traitement médicamenteux.

Le traitement par la chaleur

La chaleur liquéfie le sébum, permettant à l’orifice des glandes de se déboucher. Elle fera apparaître une pointe de liquide jaune et il sera alors plus facile de percer le chalazion.

Le traitement consiste à utiliser des compresses stérilisées que vous imbibez d’eau chaude. Elles doivent être appliquées 4 à 6 fois par jour, pendant une vingtaine de minutes. À la place des compresses, il est tout à fait possible d’utiliser un gant de toilette que vous aurez préalablement humidifié et passer aux micro-ondes pendant une trentaine de secondes. Ensuite, passez-le sur la paupière pendant une minute avant de masser.

Que vous utilisiez une compresse ou un gant, reproduisez l’opération jusqu’à ce que la pointe jaune apparaisse. Vous devez masser la paupière jusqu’à ce que la pointe se perce et laisse échapper le pus jaune.

Le traitement médicamenteux

Il est vivement conseillé d’associer l’utilisation des compresses chaudes à celles de pommades anti-inflammatoires à base de corticoïdes pour permettre l’évacuation du chalazion. Des prescriptions telles que Maxidrol ou Sterdex sont tout à fait adaptées. Ce traitement doit durer 3 semaines au maximum.

Le traitement auprès d’un professionnel

Le traitement à domicile peut ne pas porter ses fruits ou pire encore comporter des risques d’infections. C’est généralement le cas lorsque vous commencez le traitement après l’enkystement du chalazion. Il se peut donc qu’il persiste pendant plusieurs jours, voire des semaines, sans que vous arriviez à le percer. Dans ces cas-là, une intervention chirurgicale reste la seule option pour percer le chalazion.

Il faudra consulter un ophtalmologue qui interviendra chirurgicalement. Il pratiquera une incision à l’intérieur de la paupière pour vider la glande. L’intervention se déroule sous anesthésie locale et la cicatrisation se fera naturellement sans laisser de trace.

Il est recommandé de poursuivre les massages à domicile pour continuer à évacuer les sécrétions via l’orifice créé par votre médecin. Vous devriez aussi continuer à appliquer pendant les 15 jours suivant l’intervention la pommade à base de corticoïdes.

Pour éviter tout risque de surinfection ou de réapparition du chalazion, il faut une hygiène rigoureuse. Votre ophtalmologue peut vous conseiller de nettoyer vos cils et vos paupières tous les jours.