Un eczéma sec est une autre forme de manifestation de l’eczéma qui a la particularité de ne pas laisser la partie atteinte humide. Si généralement, les enfants sont plus exposés à cette maladie, il faut garder à l’esprit qu’elle peut atteindre également les adultes, et cela, sans exception d’âge ou de sexe. Qu’est-ce que c’est ? Quelle en est la cause ? Découvrez dans cet article les informations nécessaires pour mieux cerner ce mal.

Qu’appelle-t-on eczéma sec ?

L’on fait référence à une affection cutanée qui forme des plaques de croûtes rouge exsudantes et irritantes. Cette pathologie a la particularité de dessécher la peau contrairement à l’eczéma simple. Elle provoque la déshydratation du derme jusqu’à l’apparition de squames. Ces derniers sont des morceaux d’enveloppe morte du corps humain qui se dégagent de la partie supérieure du derme.

L’eczéma sec est une maladie qui de façon remarquable porte atteinte à l’esthétique de la peau. Les raisons d’une telle pathologie sont diverses. L’on cite entre autres les rayons ultraviolets, l’allergie, le stress, etc. Il faut aussi noter qu’un climat bien sec est perçu comme un potentiel déclencheur en raison des multiples particules très fines de terre qu’il dégage.

Pour identifier l’eczéma sec, il convient d’associer une consultation médicale à ces manifestations citées ci-dessus. Ce n’est qu’un spécialiste en médecine qui possède les aptitudes pour faire son diagnostic et par la même occasion définir le traitement à suivre. De même pour des cas en liaison avec les allergies, il convient de procéder à des analyses afin de déterminer l’allergène.

Quels sont les éléments qui peuvent conduire à cette maladie ?

L’eczéma sec peut avoir pour provenance une cause génétique, environnementale ou interne.

La cause génétique

Dans ce cas, l’on parle d’eczéma atopique pour dire que c’est une prédisposition à laquelle l’on ne peut échapper. Ici, la manifestation de la maladie dure dans le temps parce qu’elle est logée dans le sang.

Les symptômes comme la présence des plaques sur le corps se font remarquer très tôt et tendent à disparaître en phase d’adolescence. L’eczéma sec d’origine génétique peut réapparaître tout au long de l’existence de la personne atteinte. Ceci surtout à cause des déclencheurs environnementaux auxquels elle sera exposée.

On peut citer les allergènes et le stress qui conduisent à la réapparition des plaques. Malheureusement, ceux qui souffrent de ce type d’eczéma sont prédisposés à souffrir d’autres maux comme l’asthme.

La cause environnementale

Le soleil, le stress et les allergènes sont les facteurs qui dans l’environnement peuvent conduire à manifester un eczéma sec.

Le soleil

Il est la source des rayons ultraviolets et ces derniers sont réputés pour provoquer une réaction allergique chez les personnes souffrant de cette pathologie. Il s’agit là d’un eczéma photosensible. La prise de médicaments est aussi un facteur déclencheur. En association avec les UV, l’individu peut entamer une crise.

Le stress

Il est la cause d’un eczéma sec dans bien des cas et surtout chez les individus qui sont atteints génétiquement par cette maladie. Il a la particularité de conduire à une dyshidrose. Il s’agit d’un eczéma bulleux qui se présente comme des vésicules sur la paume des pieds et des mains.

Les allergènes

Ce sont des éléments de la nature qui une fois en contact avec les personnes malades (surtout génétiquement) peuvent déclencher chez ces derniers un eczéma sec. L’on peut citer la poussière, les pollens, les acariens et autres.

L’on parle d’eczéma de contact. C’est une situation qui requiert l’expertise d’un dermatologue qui, par des tests, pourra découvrir l’origine de l’allergie pour un traitement efficace.

La cause interne

Un eczéma sec peut avoir pour cause la présence d’éléments endogènes à l’instar d’un champignon, d’un virus ou d’une bactérie. Dans les deux premiers cas, il est qualifié d’eczéma secondaire et dans le dernier, l’on parle d’eczéma impétigineux.

Que ce soit dans l’une ou l’autre des situations, il convient de s’approcher d’un médecin pour qu’il puisse déterminer le problème afin de pouvoir trouver une solution.

Quels sont les traitements adaptés à cette pathologie ?

L’eczéma sec est traité de deux manières à savoir localement et directement en soignant les inflammations. Dans chacune des situations, il faut adopter une attitude particulière qui peut changer selon l’évolution des cas.

On note l’utilisation des crèmes corticoïdes ou une hydratation journalière de l’enveloppe corporelle suivie du passage d’une lotion ou pommade hydratante et grasse sur celle-ci. L’on peut aussi prendre des antihistaminiques pour atténuer les démangeaisons que cause l’eczéma, sec.

En cas d’infection bactérienne grave, les antibiotiques sont prescrits tout comme les antiviraux dans les situations de co-infection due au virus de l’herpès. Par moments, et à cause des inflammations causées par la maladie, l’utilisation d’un agent immunosuppresseur comme la ciclosporine est requise pour les adultes sur une durée limitée.

Lorsqu’un grave cas d’eczéma sec des mains se manifeste chez l’adulte, il est indiqué de prendre une rétinoïde (Alitrétinoine) qui au même moment est contre-indiquée chez les femmes enceintes. L’injection ou la prise de corticoïdes reste une solution à risque contre la maladie, car l’on (Association française de l’eczéma) estime qu’ils ont tendance à raviver les crises.

La thérapie biologique est aussi utilisée contre l’eczéma sec. Elle consiste à l’administration par injection sous-cutanée de dupilumab. C’est d’ailleurs le seul remède qui existe pour le moment dans ce domaine.

Tout le reste sont encore à l’étape expérimentale. Il existe également la photothérapie pour les adultes. C’est un traitement qui se réalise à l’aide des rayons ultraviolets.

Parce que l’eczéma sec porte atteinte à la beauté de la peau, une aide psychologique peut être envisagée pour aider les personnes souffrantes à surmonter leur gêne ainsi que leur état d’esprit vague et pénible.

Quelles sont les dispositions pour optimiser l’effet du traitement contre l’eczéma sec ?

Pour soulager cette pathologie, il est recommandé pour sa toilette de se servir d’un savon super gras. Aussi, il est important de penser à l’usage d’une crème hydratante à consistance grasse. Ce qui permettra une hydratation quotidienne de la peau. Les parties de bain doivent être moins longues et moins fréquentes en plus de ne pas être prises à une température trop élevée.

Lorsqu’on souffre d’eczéma sec, il faut faire l’effort d’éviter de se gratter la peau et se tenir à l’écart de tout ce qui peut entraîner le stress, des aliments conducteurs d’allergies, des produits chimiques, etc.

L’application d’une crème très grasse sur l’enveloppe du corps doit être réalisée à répétition au cours de la journée. S’il arrive que le corps démange, les parties en question doivent être exposées au froid.

Il existe plusieurs méthodes pour exposer un corps atteint d’eczéma sec au froid. L’on peut se servir des éléments comme un tee-shirt, une cuillère, un éventail, une plume ou une bouteille d’eau après les avoir laissé rafraîchir un temps dans le frigo.

Il peut même s’agir d’un sac de glace. Aussi, au lieu de se gratter, il vaut mieux se frotter les parties atteintes avec la face intérieure de la main. Une fois atteint d’un eczéma sec, l’envie de grattage devient très dense. Alors, la meilleure solution est aussi de se trouver des occupations manuelles pour occuper les mains.

La pratique du yoga et de la sophrologie sont des techniques de relaxation très efficaces. Pour finir, avant d’aller au lit, il faut se servir de sa crème et éviter toute source de chaleur comme les couvertures et dormir dans une température maximale de 18 °C.