Tout comme la peau, les pieds ont également besoin d’être entretenus et soignés. En effet, ces derniers sont souvent en proie à certaines pathologies comme les verrues plantaires, les durillons, les ongles incarnés, l’hallux valgus. Il peut aussi arriver que des maux aux pieds vous empêchent de bien marcher. Si vous souffrez de l’un quelconque de ces maux, alors vous devez consulter un podologue. Néanmoins, qu’est-ce qu’un podologue ? Comment devient-on podologue ?

À quoi sert un podologue ?

Le podologue désigne tout simplement un professionnel de la santé, spécialiste des pieds. De façon générale, il traite les problèmes d’ongles et les affections liés à la structure du pied et à la marche.

Les soins de pédicurie

Le podologue se présente comme un spécialiste paramédical qui s’occupe de l’état de vos pieds en réalisant des soins. Il traite les hyperkératoses qui peuvent très vite s’infecter s’ils ne sont pas soignés. D’autres affections telles que les verrues plantaires, les mycoses, les ongles incarnés font partie des traitements médicaux qu’offre le podologue.

Lorsque vous souffrez d’ongles bleus, le travail du podologue consistera à évacuer la poche de sang qui s’est formée sous votre ongle. Toutefois, il faut noter que les soins de pédicurie proposés par un podologue ne sont pas similaires à ceux offerts par une esthéticienne.

La confection des orthèses et semelles orthopédiques

Lorsque vous faites des activités physiques intenses ou que vos journées sont assez mouvementées, il peut arriver que vous souffriez d’une pathologie aux pieds. C’est le cas par exemple lorsque votre démarche, vos pieds ou vos orteils ont été déformés. Le port régulier de mauvaises chaussures constitue aussi l’une des raisons pouvant nécessiter l’intervention d’un podologue.

Selon la pathologie dont vous souffrez, le podologue peut façonner des orthèses pour les ongles et les orteils. Si vous avez plutôt des difficultés à bien marcher, le professionnel des pieds détient les compétences nécessaires pour vous fabriquer des semelles orthopédiques.

Il travaille souvent en collaboration avec d’autres professionnels de la santé. Ainsi certains patients souffrant de maladies chroniques peuvent lui être recommandés par des rhumatologues, des angiologues, des diabétologues.

Quelle formation pour devenir podologue ?

Avant d’exercer le métier de podologue, une formation est nécessaire. Il s’agit d’une seule et unique formation : le Diplôme d’État de Podologie. Il est obtenu au bout de trois ans dans un institut de formation de pédicurie-podologie. Au cours de cette formation, vous aurez droit à des enseignements théoriques, des cours pratiques, des stages en milieu hospitalier ou chez un podologue libéral.

Cependant, il faut mentionner que l’entrée dans l’institut de formation podologue est sujette à un concours. Le candidat doit être âgé d’au moins 17 ans au 31 décembre de l’année du concours. Il doit aussi détenir un baccalauréat français ou justifier d’une expérience professionnelle de 5 ans.

La première année de formation podologue est consacrée à la découverte du domaine de pédicurie-podologie. L’étudiant se fait donc une idée générale de la profession et apprend les bases du métier. Au bout de la deuxième année de formation, l’étudiant a acquis les compétences suffisantes pour traiter les pathologies les plus courantes du pied. La troisième année de formation est beaucoup plus consacrée à la pratique où l’étudiant prend des responsabilités cliniques.

Les qualités à avoir

L’exercice du métier de podologue ne se limite pas qu’à une formation. Le spécialiste des pieds doit aussi posséder certaines qualités essentielles pour une meilleure prise en charge des patients. Il s’agit des qualités comme avoir un bon relationnel, être à l’écoute, être patient, être soigneux et avoir une grande habileté manuelle.

Comment s’exerce le métier de podologue ?

Le métier de podologue peut s’exercer de deux manières : à titre de salarié ou de façon libérale. En tant que salarié, le podologue pratique dans un établissement de santé. De façon indépendante, il travaille individuellement à son compte ou en groupe avec d’autres professionnels paramédicaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici