Vous ressentez comme  des démangeaisons, des irritations au niveau du cou ? Il s’agit certainement  de ces différentes  sensations de gorge qui gratte, d’ailleurs courantes chez plusieurs personnes. Bien qu’ils soient responsables de malaise et d’inconfort, ces gènes enregistrés au niveau de la gorge sont généralement bénins. Cependant leurs causes sont variées et par conséquent leurs traitements ne sont pas toujours les mêmes. Si vous souhaitez connaître les origines des irritations de la gorge, et les conduites à tenir en cas de malaise, lisez cet article.

Causes des démangeaisons au niveau de la gorge

Les démangeaisons au niveau de la gorge peuvent avoir plusieurs et diverses causes, que ce soit d’ordre pathologique ou non. En effet, les irritations de la gorge peuvent s’enregistrer chez n’importe qui.

Causes atmosphériques

Les irritations de la gorge s’enregistrent fréquemment chez les fumeurs ou chez les personnes vivant autour d’eux, et qui sont contraintes d’inhaler la fumée de la cigarette. Les symptômes d’irritation enregistrés dans ce cas, sont dus à la fumée du tabac qui irrite les tissus situés au niveau de la gorge.

Chez tout individu, fumeur ou pas, la pollution de l’atmosphère constitue aussi l’une des nombreuses causes des irritations de la gorge. Ce phénomène s’observe habituellement en période d’alerte où les particules d’azote sont fortement enregistrées dans l’air.

Causes virales

Les démangeaisons de la gorge peuvent être causées par une infection virale due à une présence du rhinovirus, de l’adénovirus, etc. dans les tissus du pharynx. La présence de ce corps étranger suscite alors des irritations dans la gorge et même plusieurs autres maux liés à l’ORL. La rhinopharyngite, connue sous le nom de ‘’rhume’’ est une autre forme de ces irritations. Les malaises se ressentent dans ce cas dans les narines, et la gorge.

Autres causes de la gorge qui gratte

Quand vient la saison du printemps, la présence des graines de pollen dans les fleurs déclenche chez les sujets allergiques des irritations dans la gorge. En plus de cette démangeaison, il faut noter des écoulements au niveau du nez, quelques éternuements et des picotements dans les yeux.

Enfin, la dernière cause connue pour les irritations dans la gorge est le phénomène des remontées acides. Dans ces cas, la sensation des démangeaisons se note généralement au réveil, avec un goût d’aliment  brûlé ou d’acidité dans le fond de la bouche.

Traitements contre la gorge qui gratte

Les traitements varient selon la cause du malaise. Pour un fumeur, l’option idéale est de stopper la consommation du tabac. Les dommages sanitaires de la cigarette ne sont pas inconnus, et le sevrage est pris en charge à travers le don des médicaments et un suivi professionnel.

Comme attitudes immédiates à avoir face à une irritation de la gorge, il est conseillé de beaucoup s’hydrater lorsque vous êtes un consommateur du tabac, ou que vous vivez dans les voisinages d’un fumeur. Cependant, il faut rester attentif à la survenue d’autres symptômes tels que les ganglions (surtout s’ils sont volumineux), les courbatures, la fièvre au-delà de 38,5°C, etc.

N’hésitez pas à vous faire consulter par un spécialiste de la santé car ces symptômes sont aussi ceux du Coronavirus. Et puisque le monde est en pleine crise face aux affres de ce virus, il vaut mieux être prudent et se faire prendre en charge au plus vite, afin d’écarter tous risques.

Pour les personnes qui ont l’habitude de faire des crises d’allergie, il est possible que vous preniez le traitement qui vous a déjà été prescrit. Mais si c’est la première fois que vous faites une crise, faites-vous consulter par allergologue. De façon immédiate, vous pouvez prendre l’un des antihistaminiques qui sont vendus sans ordonnance. Par contre, si la gorge qui gratte est provoquée par un reflux gastro-œsophagien, vous avez la possibilité de prendre un produit anti-acide en pharmacie afin de calmer les malaises, le temps de prendre un rendez-vous chez un spécialiste.

Quelques traitements naturels

Eh oui ! Les irritations de gorge peuvent aussi être soignées par des remèdes naturels. Quelques-uns seront présentés ici, mais ils n’annulent pas une consultation chez un médecin spécialiste en cas de persistance des malaises.

Les feuilles d’eucalyptus

C’est l’allié par excellence des maux provenant des voies respiratoires. C’est une plante qui renferme de nombreuses vertus antiseptiques qui lui confèrent un pouvoir destructeur sur les champignons ou bactéries. De fait, il est très efficace en cas d’irritation de la gorge.

Elles sont livrées comme une teinture mère, des pommades, des gélules, du sirop, des huiles essentielles. Vous pouvez aussi faire bouillir les feuilles ou les consommer sous forme d’infusion. Attention, aux femmes gestantes et allaitantes.

Le thym

Le thym est surtout conseillé en cas de démangeaison de gorge sans fièvre ou autres symptômes associés. La plante a des pouvoirs antiseptiques adoucissants puis antitussifs. Pour la consommer, faites l’infusion de 2 g de feuilles de Thym séchées dans une tasse.

Laissez reposer durant dix minutes dans de l’eau bouillante et buvez 3 tasses au quotidien. Il est aussi possible de se servir de cette infusion pour faire un gargarisme ou un bain de bouche. En pharmacie, vous trouverez son sirop, des pastilles, et des huiles essentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici