La peau étant une partie sensible du corps, elle est souvent sujette à de nombreuses affections. Parmi celles-ci, l’on distingue l’érythème noueux. Il s’agit d’un mal très fréquent qui touche plusieurs personnes dans le monde (des enfants comme des adultes). Il est assez gênant en raison de la douleur qu’il occasionne. Une multitude de facteurs sont à l’origine de cette maladie. Quels sont-ils ? Comment traiter cette pathologie ? Découvrez dans cet article les informations essentielles à propos du sujet afin de pouvoir mieux l’attaquer s’il survenait chez vous ou chez un proche.

Quelles sont les spécificités de l’érythème noueux ?

C’est une inflammation des cellules cutanées dont la caractéristique principale est l’apparition des boursouflures plus ou moins importantes en dessous de la peau. La plupart du temps, ces nodules apparaissent au niveau du tibia, des bras.

Mais dans certains cas, ils peuvent survenir sur d’autres zones. Elles sont de couleurs rouges au début, puis virent au violet et après quelque temps, deviennent bleues tirant sur du jaune ou du vert avant de s’estomper seules.  Ces boutons ne prennent souvent qu’un à au maximum 2 jours pour s’installer.

De façon générale, ces enflures partent d’elles-mêmes après environ une dizaine ou une douzaine de jours et ceci même si rien n’est fait. Toutefois, elles sont très douloureuses surtout lorsque le sujet qui en souffre se met debout et s’accompagnent parfois de fièvre en plus de maux d’articulation.

Quelles sont les causes d’un tel problème ?

L’érythème noueux se trouve être la manifestation d’infections virales, bactériennes, parasitaires ou mycosiques. Parmi les plus fréquentes, l’on peut citer en l’occurrence, la sarcoïdose, la tuberculose, la yersiniose.

Aussi, des affections à l’instar de celle de l’inflammation intestinale chronique, la cirrhose primitive de la bile, la diverticulite, et le cœliaque peuvent être à l’origine de l’apparition de l’érythème noueux. En outre, la leucémie ou le lymphosarcome ou les tumeurs viscéraux peuvent engendrer la survenance de ces enflures douloureuses sur la peau. Toutefois, de tels cas sont un peu rares.

Par ailleurs, la prise de certains vaccins et médicaments notamment les antibiotiques, les produits de protection gastrique, le vaccin pour traiter l’hépatite du type B, la cure hormonale pour soulager les symptômes de la ménopause et les contraceptifs buvables peuvent également occasionner l’érythème noueux.

Il est à noter que les causes de ce problème étant vraiment diversifiées, il faudra se rapprocher d’un médecin pour pouvoir connaître réellement sa provenance. Il se servira d’examens cliniques (test sanguin, radio du thorax, bilan hépatique, analyse de salive et autres) ou même de la biopsie, des analyses cutanées pour établir son diagnostic et comprendre les sources afin de prescrire des traitements adéquats au patient.

Quelles sont les différentes solutions pour traiter l’érythème noueux ?

Normalement, les boutons partent complètement sans aucun traitement et ceci dans environ 3 à au plus 6 semaines. Mais en raison de la douleur et de la fièvre qu’ils provoquent chez le sujet souffrant, il faut forcément recourir à certains remèdes pour aider à diminuer ces maux très gênants ou à les faire disparaître. Ceux-ci peuvent être de nature médical, ou des astuces de grand-mère.

Les remèdes médicaux pour en finir avec l’érythème noueux

Il est possible de se pencher sur des anti-inflammatoires sans stéroïdes ou des capsules contenant l’iode de potassium afin d’apaiser les inflammations. Si l’origine de l’érythème noueux est détectée et qu’il est question d’une affection sous-jacente, il faudra tout faire pour la traiter avec des remèdes convenables.

Elle ne doit pas être négligée dans la mesure où cela peut être fatal. Le médecin traitant le patient peut l’aider dans cette tâche. Attaquer le mal à la source est important pour éviter les risques de récidive. Si la présence des nodules est due à l’utilisation de certains médicaments, il est recommandé de stopper dans l’immédiat leur prise.

Les astuces de grand-mère pour apaiser l’érythème noueux

Le fait de surélever les jambes peut être bénéfique pour que les douleurs ressenties se calment ou se réduisent. À cela, il faudra ajouter l’usage de compresse froide sur les boursouflures. Ce qui contribuera à diminuer leur inflammation et à les estomper assez rapidement. De plus, il est conseillé de beaucoup se reposer pendant toute la période de la maladie.

Quels sont les moyens de prévention de l’érythème noueux ?

Il n’existe pas de moyens spécifiques de prévention de ces inflammations. Il faut juste avoir une bonne hygiène de vie afin de ne pas s’exposer aux agents pathogènes qui sont responsables des infections ainsi que des maladies citées plus haut et dont ce type l’érythème en est en la manifestation.

En conclusion, l’érythème noueux est une affection qui a tendance à se guérir d’elle-même. Cependant, elle est à traiter avec une très grande attention. Ceci étant donné qu’elle peut apparaître pour signaler de graves problèmes de santé. Ainsi, dès que l’on constate les symptômes cités plus haut, il est crucial de consulter un médecin afin de se situer sur les causes pour un traitement efficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici