Un orgelet en général est une infection qui se retrouve à la base (racine) d’un cil dans son logis habituel qu’est la paupière. L’orgelet externe est la forme de contamination la plus simple, la plus facile de traitement ainsi que la plus répandue. Mais il faut savoir que cette pathologie existe sous une autre figure que l’on nomme l’orgelet interne. Elle est désignée comme la plus grave manifestation de l’orgelet avec la particularité de survenir à l’intérieur de la paupière. Quelles sont les particularités de ce second type d’orgelet ? Comment le traiter ? Découvrez la réponse à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que c’est que l’orgelet interne ?

Dans les temps anciens, l’orgelet était nommé compère-loriot. Faisant partie de la classe des maux bénins, il a généralement pour cause l’attaque du microbe pathogène dit staphylocoque. Il peut être très douloureux et peut se transmettre par contagion.

Les personnes atteintes par ce mal présentent sur le bord libre de leurs paupières un genre de furoncle dur avec du pus à l’intérieur. Cette partie atteinte a aussi un visage rougeâtre. Ainsi dit, on parle d’orgelet interne au moment où le furoncle se manifeste sur la face interne d’une paupière.

Il s’agit du type le plus douloureux et qui impose de nombreuses contraintes. En raison de son emplacement, il fait rougir les yeux en plus de les rendre larmoyants. Dans certains cas, il occasionne un trouble de la visibilité. Il peut aussi créer une paupière homolatérale gonflée.

Il est à noter que l’orgelet interne tout comme l’externe ne devrait pas occasionner un trouble exagéré de la vision. Mais s’il arrivait que ce soit le cas, il serait urgent de vous tourner vers un médecin. C’est d’ailleurs l’attitude à adopter face à ce genre de pathologie lorsqu’on remarque tout symptôme jugé anormal.

Que faire en cas de compère-loriot interne ?

Dès les premiers signes vous montrant la présence d’un orgelet interne, il est nécessaire de se faire passer un examen médical. Un rendez-vous auprès d’un professionnel de santé pour consultation est donc indispensable.

Il sera à même de poser un diagnostic efficace pour ainsi décider du traitement le plus adéquat. Il décèlera au même moment s’il n’existe aucune complication ou des éléments pouvant la favoriser.

Quels sont les traitements possibles pour venir à bout d’un orgelet interne ?

Un orgelet interne en règle générale fini par guérir de lui-même après une semaine malgré les douleurs qu’il impose. En effet, le furoncle avec le temps laisse apparaître un petit bout blanc au niveau du bouton. C’est ainsi qu’il finit par s’éclater tout en évacuant le pus contenu en son sein.

Quand on a l’orgelet interne, pour ne pas contaminer d’autres zones du visage, il va de soi de ne en aucun cas penser à percer le bouton ou encore moins de se frotter les yeux. Voici quelques moyens de traitement naturel et médical qui serviront pour l’accélération du processus de guérison.

Les traitements naturels

La fleur de bleuet séchée

Rien de mieux que de se faire un bain oculaire avec du bleuet pour vite combattre un orgelet interne. En effet, il permet d’évacuer de façon rapide le liquide du bouton en plus d’atténuer considérablement la douleur ressentie. Par conséquent, infusez des fleurs de bleuets sèches (une cuillère à café pour une tasse d’eau) pendant 10 minutes dans de l’eau portée à ébullition.

Après, filtrez pour retirer l’infusion seule et laissez tiédir. Avec une compresse propre et douce ou avec du coton imbibé de la solution, massez délicatement la partie douloureuse. Cela 2 à 3 fois par jour pour une durée de 5 minutes au moins.

Le thym

Étant une infection causée par une bactérie, l’usage du thym pour le traitement de l’orgelet interne s’annonce comme un très bon remède de grand-mère. Ceci parce que cette plante a des vertus antibactériennes, antiseptiques et antivirales.

Il suffit d’en faire une infusion comme dans le cas du bleuet. Ensuite, l’appliquer avec du coton ou une compresse sur l’œil malade. Une application d’une durée de 4 voire 6 minutes deux fois dans une journée ferait l’affaire.

L’or

À ce qu’il paraît, l’or figurait comme un remède traditionnel lorsqu’il s’agit de lutter contre les maladies de la peau dans la culture chinoise. De ce fait, en cas d’orgelet interne, son usage est conseillé.

Il faut se munir d’un torchon doux et propre sur lequel l’on frotte un joyau en or jusqu’à réchauffement. Dès que la température est jugée bonne, l’on applique la partie du torchon ayant été en contact avec l’or sur la paupière douloureuse.

Les traitements à base de médicaments

Si malgré l’usage des remèdes cités plus haut vous n’arrivez pas à venir à bout de l’orgelet interne, il convient de suivre les prescriptions de votre docteur après consultation. Il peut s’agir d’un soin local à l’exemple d’un collyre antibiotique que vous pourrez utiliser pendant des jours en l’appliquant sur la partie atteinte.

Le traitement peut être une pommade (antibiotique) ou encore des corticoïdes qui agiront pour une atténuation rapide de la douleur et faire disparaître l’orgelet interne. La manipulation de tous ces médicaments doit se faire avec des mains propres voir désinfectées. Si jamais vous faites face à une récidive, la chirurgie peut finir par être la solution vers laquelle se tourner.

Que faire pour éviter les rechutes en ce qui concerne l’orgelet interne ?

Pour éviter une récidive, il convient de pratiquer beaucoup d’hygiène et de prendre certaines précautions. Il s’agit par exemple d’éviter de mettre votre œil en contact avec tout objet susceptible de favoriser le transport des bactéries.

Vos produits de maquillage ou cosmétiques doivent être renouvelés si possible. Évitez de vous toucher régulièrement les yeux même si cela est très tentant. L’usage régulier de sérum physiologique est requis pour le lavage des yeux lorsque vous remarquez des signes de sécheresse oculaire.

Si vous avez un orgelet interne et que vous portez des lentilles, il faudra aller en consultation auprès d’un ophtalmologue. Il retiendra sûrement le changement de vos lentilles (pour éviter la propagation des bactéries) et vous indiquera d’arrêter son port durant votre lutte antibactérienne.

Pour finir, il convient de vous rappeler que l’infection bactérienne qui se localise à l’intérieur de la paupière et qui est dénommée orgelet interne est généralement un mal bénin. Il peut guérir tout seul.

Mais il peut arriver qu’après sa guérison, il laisse une séquelle qui est généralement une boule qu’on nomme chalazion. Cette éruption quoique sans danger pour l’œil pourra nécessiter une chirurgie pour son élimination.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici