La goutte est une maladie causée par l’excès d’acide urique dans le sang. L’hyperuricémie haute est essentiellement liée à l’alimentation riche en purines et en fructose. L’une des manifestations les plus connues de la maladie est la crise de goutte. Il s’agit d’une douleur vive ressentie au niveau des articulations. Elle est si prononcée qu’elle s’accompagne d’une inflammation visible des muscles autour de ladite articulation et d’une fièvre.

Il faut savoir que l’excès d’acide urique entraine la formation et l’accumulation des cristaux d’urate monosodiques au niveau des jonctions du squelette. C’est la dissolution de ceux-ci qui entraine les douleurs et inflammations. L’une des zones les plus incapacitantes de la goutte est le pied. Lorsque celui-ci est enflammé, il devient impossible de maintenir sa routine quotidienne. Découvrez comment soulager la douleur lors d’une crise de goutte au pied.

Quelques solutions pour soulager la crise de goutte au pied

Il existe de nombreux recours pour soulager la douleur lors d’une crise de goutte au pied. Le malade a le choix entre un traitement médicamenteux classique, un traitement à base de plantes et de remèdes et la pratique de quelques gestes calmants. D’emblée, la crise de goutte au pied ou à toute autre articulation implique que le patient ne doit pas stresser l’articulation endolorie. Il faut donc accorder au corps et aux articulations le repos nécessaire pour récupérer. La crise de goutte au pied peut être la simple manifestation d’une maladie plus sérieuse. En cas de crise de goutte répétitive au niveau du pied, il est primordial de consulter un médecin.

Traitement médicamenteux contre la douleur de la crise de goutte au pied

La colchicine est l’un des médicaments les plus usités pour soulager la douleur lors d’une crise de goutte au pied. Elle permet de baisser rapidement le taux d’acide urique dans le corps humain. Dès les premières prises, le malade peut constater une baisse de l’intensité de la douleur ressentie. La colchicine est plus efficace lorsqu’elle est prise dès les prémices de la crise. Elle permet alors de la prévenir et d’éviter toute souffrance pour la personne. En général, la personne en souffrance répartit une dose maximale de 02 mg sur toute la journée durant le premier jour de la crise de goutte au pied. Le reste du traitement se poursuit à raison de 01 mg réparti en deux prises quotidiennes. La colchicine peut toutefois causer des douleurs abdominales et de la diarrhée.

Pour les patients ayant une intolérance à la colchicine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont un substitut efficace pour soulager la douleur en cas de crise de goutte au pied. Bien qu’ils soient efficaces pour endiguer rapidement les inflammations, ce sont des médicaments à prendre avec précaution et sous la guidance d’un médecin. Ils sont en effet responsable d’hypertension artérielle ou de troubles gastriques. De plus, les AINS ne sont pas recommandés pour les personnes âgées, celles souffrant de maladies cardiaques ou celles ayant subi des greffes.

Les injections intramusculaires de corticoïdes, d’interleukine-1, ou d’ACTH, constituent aussi des moyens rapides de soulager la douleur en cas de crise de goutte au pied. Enfin, le médecin peut pratiquer des ponctions du liquide continu dans les articulations afin d’obtenir le même résultat.

Soulager la douleur de la crise de goutte au pied avec des gestes et remèdes

Il est aussi possible de soulager la douleur causée par la crise de goutte au pied sans avoir recours aux moyens médicamenteux.

À la portée de tous, la glace permet de soulager la douleur de la crise de goutte au pied. Il suffit de se munir d’un sac imperméable contenant des glaçons et de l’envelopper d’une serviette fine. Le paquet ainsi obtenu sera déposé sur le pied et laissé pendant quelques minutes. Ici, il faut s’assurer de parcourir toutes les articulations douloureuses. La glace permet d’endormir la douleur. L’opération sera répétée au moins trois (03) fois par jour.

Le second geste salvateur est l’application d’un baume sur la partie enflammée. Le baume du tigre rouge est un remède chinois ayant fait ses preuves dans les cas de crise de goutte au pied. Il est constitué de divers éléments naturels qui ont chacun une action calmante et anti-inflammatoire sur les muscles. Ce concentré permet de soulager les spasmes musculaires, de stimuler la réponse immunitaire et de disperser la douleur.

Le dernier geste salvateur, pour soulager la douleur en cas de crise de goutte au pied, concerne le régime alimentaire. En effet, il est important d’éviter l’addition de résidus dans la zone enflammée. Il faut donc réduire l’apport en protéines animales durant la période de crise. Les aliments industriels, la restauration rapide, les alcools, les vins, les sodas et les boissons sucrées seront proscrits. Enfin, l’alimentation au quotidien sera complétée par du café ou des tisanes.

Quelques astuces naturelles contre la douleur de la crise de goutte au pied

Découvrez notre sélection d’astuces naturelles pour rapidement soulager la douleur en cas de crise de goutte au pied.

Le bicarbonate de soude est l’un des alliés de la cure de diurèse. En effet, l’optimisation de l’élimination de l’acide urique par les urines permet de prévenir et de soulager la douleur lors d’une crise de goutte au pied. Ici, il faut mélanger une cuillère à café dans un verre d’eau et de boire le mélange avant le coucher. La solution de bicarbonate doit être prise dès les premières manifestations de la crise.

Le vinaigre de cidre permet aussi de soulager la douleur lorsqu’une crise de goutte au pied survient. Il s’agit d’un remède puissant dont la cure dure plusieurs jours. Dès les premiers jours de crise, prenez au quotidien une solution composée d’une cuillère de vinaigre de cidre diluée dans de l’eau, chaque matin à jeun. Le vinaigre de cidre peut être remplacé par du jus de citron. Le jus d’un citron moyen suffit pour un verre. Le mélange peut être pris chaque jour à raison de deux litres d’eau citronnée par jour. Il est aussi possible d’agrémenter chacun de ces breuvages avec un soupçon de miel.

Le gingembre est l’une des solutions à multiples modes d’emploi pour soulager la douleur dans le cadre d’une crise de goutte au pied. Il est possible de faire une infusion de gingembre frais pilée et d’eau chaude, trois à quatre fois par jour. Le gingembre peut être accompagné de miel et de citron pour un meilleur effet. Il peut aussi être croqué par les plus courageux. Enfin, le gingembre peut être pilé et posé en cataplasme sur la zone enflammée.